C’est en 1954 que nait le club. Il est alors connût sous le nom de « Cercle Shiltigheim Bischheim Hoenheim » alors sous la présidence de Mr Albert Herrel fondateur du club avec l’un de ses amis.

La genése

Tout est parti de la place Haguenau, où différentes personnes éduquaient leurs chiens. C’est à partir de là que les clubs canins de strasbourg et des environs sont nés.Cela s’est passé entre les années 50 et 60.
Le choix de votre club dépendra de l’endroit où vous habitez ainsi que des disciplines que vous souhaitez que votre chien acquièrent.

S C B A

C’est sous la tutelle de la Société du Chien de Berger Allemand que le club se développe. Et c’est en 1960 que le club change de nom, pour prendre celui sous lequel on le connaît à présent.

les anciennes activités du club

De 1954 à 1979, le club pratiquait la discipline de R C I (Règlement de Concours International) et le brevet de chien de défense ainsi que le pistage.

Construction du club house en 1992

Nos Présidents

Suite à de nombreux changements de présidence, après Mr WALTER Raymond

 

qui arrêta la présidence en1984, vînt le tour de Mr HENZTIEN Gilbert qui présida le club jusqu’en 1989,

Par la suite, Mr DENNI Alfred a repris la présidence jusqu’en 1993-98 .

Mr Michel FREIERMUTH

 

lui succéda de 1998 à 2019.

Mr SUPLON Gérard est actuellement notre nouveau président .

Le club de Bischheim est bien triste aujourd’hui

Notre adjoint au maire Monsieur Kieffer Jean-Claude a tiré sa révérence sur la pointe des pieds

Un grand Monsieur qui était toujours là pour nous soutenir dans différentes choses et toujours souriant

Le connaissant depuis bien longtemps je pense qu’il ne voudrait pas nous voir dans la peine

C’est pour cela que cette photo que je vais mettre nous rappellera que des bons moments, un forum organisé par Bischheim c’est ce qu’il aurait voulu

 

23/06/1952-22/06/2021  

j-m

Jean Paul PETITDIDIER, un sacré parcours cynophile Décédé le 22/12/2022

Il réussit parfaitement grâce à son charisme, son tempérament de battant et sa volonté sans faille de réussir cette première étape. Son engagement pour cette discipline l’a conduit aux plus hautes instances internationales, la Fédération Cynologique Internationale, (FCI) où il assuma la présidence de la commission internationale d’Agility de nombreuses années.

Mais son action en France pour l’Agility, n’a représenté qu’une partie, j’oserai même dire qu’une petite partie de son engagement cynophile pour cet homme au caractère bien trempé et chef d’entreprise très actif.

C’est ainsi qu’a été créé en 1991 à la Société Centrale Canine, la Commission EDUCATION AGILITY. Jean-Paul Petitdidier en devient le premier président.

En effet, parallèlement à l’agility, Jean-Paul a bien compris qu’il était indispensable de créer et mettre en place dans nos associations affiliées et les clubs d’utilisation de véritables structures indispensables à L’ÉDUCATION CANINE.

L’agility était une bonne base d’éducation et dans les clubs, à cette époque se pratiquait une éducation qui comportait essentiellement de l’obéissance et ressemblait plus à une préparation aux disciplines pratiquées qu’à une éducation sociale du chien pour son intégration harmonieuse dans la société.

C’est ainsi que Jean-Paul mis en place au sein de la CENA d’alors un groupe de travail  ayant pour mission la formation de moniteurs en éducation canine (MEC) et in fine, dans les clubs, organisation de stages de formations d’éducation canine par des moyens modernes de communication et des méthodes non coercitives  d’éducation avec des vétérinaires, des moniteurs en éducation spécialement formés aux méthodes naturelles d’éducation répondant à une politique d’intégration du chien aussi bien en milieu urbain que rural.

Le TAESC (Test d’Aptitude à l’Education Sociale du Chien) et le CAESC (certificat d’aptitude à l’éducation sociale du chien), test d’éducation et de sociabilité du chien et test pour le conducteur.

Mise en place de convention avec les villes afin d’organiser un stage d’éducation familiale du chien et un parcours « citoyen » ouvert à tous les propriétaires de chiens de la commune

Création dans les clubs de « L’Ecole du chiot » (labellisée SCC/CNEAC) animée par des moniteurs spécifiquement formés à la méthode naturelle.

En matière de protection des morsures pour les enfants il créa avec le CD ROM « Loupy », attirant l’attention des enfants sur leur comportement face au chien, un véritable outil de communication grand public.

Puis en 2005 le guide des bonnes pratiques canines : livret ayant pour but de donner des conseils aux futurs acquéreurs pour l’achat d’un chiot et une bonne intégration dans le milieu familial mais également sur leurs obligations vis-à-vis de l’animal.

Le site internet « La Maison du Chien » pour l’accueil et l’information du grand public.

De nouvelles disciplines apparurent au fil des ans et Jean-Paul les a acceptées et promotionnées au sein de la commission devenue en 2006 CNEAC (commission nationale d’éducation et d’activité cynophiles) :

  • L’Obérythmée, aujourd’hui rebaptisée Dog-Dancing
  • Les chiens visiteurs
  • Le Cani-Cross
  • Le fly Ball
  • L’attelage canin

Je ne cite pas les nombreuses autres activités et fonctions de Jean-Paul au sein de son club d’éducation, de ses fonctions de président de Canine territoriale, de ses fonctions et de sa vice-présidence de la SCC

JC Métans 01/01/2023

Verified by MonsterInsights