Petite réflexion sur la construction de l ‘affection

« Comment voulez-vous que le maître apprenne à aimer son chien. Pour qu’il y ait affection, il faut une rencontre. Mais quand, enseignons-nous au chien de rencontrer son maître, juste le maître? Depuis qu’il est tout petit on lui enseigne le contraire. Sors ton chien pour qu’il se socialise à l’environnement, aux gens, aux bruits autour. Le chien doit se socialiser à tout, sauf à ce qui est le plus important, c’est-à-dire son maître. Le maître devient l’élément secondaire de la relation. Il est celui qui suit sans jamais être connecté, puisque le chien est plus connecté à l’environnement qu’à lui. Beaucoup confondent familiarisation, habituation et socialisation. Ce qui est certain, c’est que socialiser un chiot qui n’en a pas besoin, c’est perdre de l’attention et c’est par voie de conséquence, perdre de l’affection ». Étienne Girardet